• ACCUEIL
  • KRAV MAGA
  • NOTRE CLUB
  • COURS
  • STAGES
  • TARIFS/INSCRIPTIONS
  • MULTIMEDIA
  • CONTACT

Histoire de la méthode de Self Défense: Le Krav Maga

Histoire de la méthode de Self Défense: Le Krav Maga

LA DISCIPLINE

 

Le Krav Maga est l'extraordinaire synthèse de l'autodéfense et du combat, adaptée à la réalité du terrain militaire et civil. Initialement développé au sein de l'armée et des services Israéliens, la discipline s'est ouverte au grand public après 1964 (déclassification secret militaire). Elle est notamment développée en Europe depuis 1987 par Richard Douieb, au sein de la Fédération Européenne de Krav Maga (FEKM).

 

En 2005, grace à Richard Douieb, le Krav Maga a été officiellement reconnu en France par le Ministère de la jeunesse, des sports et de la vie associative. Sous l'impulsion de la FEKM, la responsabilité de l'organisation et du développement du Krav Maga en France avait été accordée à la Fédération Française de Karaté et Disciplines Associées (FFKDA), par délégation ministérielle.

 

En 2011, afin de préserver notre discipline qui perdait sa légitimité, son authencité et son efficacité sous le règne de la Fédération de Karaté, les clubs FEKM se sont désengagés de la mauvaise direction qu'à pris la fédération délégataire.

 

Aujourd'hui, la discipline préservée grâce à la FEKM garde toute sa spécificité de méthode de self-défense et de combat et comprend deux parties :

SELF-DEFENSE

Cette composante du Krav Maga regroupe toute une série de techniques dont le but est de donner à ceux qui les apprennent la possibilité de se défendre contre des actionshostiles, d'être en mesure d'avoir le dessus surAnouck krav maga leur(s) assaillant(s) et d'éviter d'être blessés.
Cela comprend également les défenses contre toute sorte d'agression : coups de poing, coups de pied, étouffements, différentes prises et attaques à main armée (avec couteau, arme à feu, grenade ou bâton).

L'élève apprend ainsi à appliquer les différentes méthodes de Krav-Maga dans un maximum de situations (familières ou inconnues) : obscurité, positions assise ou couchée, environnements étroits, contre plusieurs agresseurs,..

COMBAT

genou fight self défenseLe combat au corps à corps marque une phase plus avancée du Krav-Maga, où l'on apprend à neutraliser rapidement et efficacement son assaillant.

Celle-ci met en oeuvre des éléments ayant trait au combat proprement dit : tactiques, feintes, attaques avec combinaison de plusieurs techniques, dimension psychologique du combat, etc....


L'efficacité de la Self-Défense passe par l'acquisition de cette notion très large du combat. Pour se faire, plusieurs "types" de combats sont utiles : Le combat technique (travail souple sur les techniques et enchaînement), souple, (travail à la "touche" afin de bien maîtriser les mouvements), Appuyé (confrontation avec coups portés) et Dur (confrontation à pleine puissance, notamment à l'occasion des passages de ceintures vertes et suivantes).


Les bénéfices de la pratique du combat sont nombreux : Travail dynamique technique, qualité de vision, de distance et de coordination des mouvements,timing, évaluation de sa propre efficacité, travail cardiologique, gestion de ressources, gestion du stress, lucidité,...

 

 

Retour en haut

 

OBJECTIFS DU KRAV MAGA

 

La philosophie du Krav Maga repose sur une constante recherche de simplicité, de logique et d'efficacité. Il se dégage un mode de pensée cohérent et logique architecturé autour de 4 points essentiels :

 

EFFICACITE : Le KRAV MAGA est avant tout une méthode moderne de Close-Combat et de Self-Défense adaptée à la réalité du terrain militaire ou civil. On ne retient que ce qui est réellement efficace.

 

SIMPLICITE : L'efficacité de la discipline passe par des mouvements qui se révèlent les plus simples, basés sur les réflexes naturels du corps humain. On met en place une "mémoire" musculaire et réflexogène.

 

RAPIDITE : La technique étant calquée sur les réflexes, elle est plus rapide à réaliser en cas de confrontation physique. Il est impératif de mettre fin au plus vite à une situation dangereuse.

 

MAITRISE DE SOI : Ces techniques étant très efficaces, une grande rigueur morale est nécessaire au contrôle de soi afin d'être en accord avec la législation française concernant la légitime défense.

 

Retour en haut

HISTORIQUE

 

Initialement réservé au domaine militaire et policier, le Krav Maga s'est ouvert au monde civil à partir de 1972 en Israel. Ce n'est qu'en 1981 que le Krav Maga "s'exporte" au-delà de ses frontières initiales pour se répandre dans le monde.

Il existe plusieurs fédérations de Krav Maga dont les principales sont : la F.E.K.M., l'I.K.M.A., l'I.K.M.F., le K.A.M.I. (qui est un dérivé), la K.M.A.A. et la K.M.S.A. et où il peut exister des différences dans le "style" de Krav Maga.

Parmi les plus anciens élèves d'Imi, on compte Eli Avikzar (KAMI), Raphy Elgrissi et Haim Zut. Eli Avikzar a formé notamment Eyal Yanilov (IKMF), Haim Gideon (IKMA), Kobi Lichtenstein et Richard Douieb dont ce dernier a eu aussi pour enseignants Raphy Elgrissi, Haim Zut ainsi que Imi Lichtenfeld.

 

LA FEDERATION EUROPEENNE DE KRAV MAGA - FEKM

 

La Fédération Européenne de Krav-Maga- FEKM , créée par Richard Douieb en septembre 1997, a pour but de faire connaitre et de développer le Krav-Maga en Europe.

C'est la plus grande fédération de Krav Maga au monde ! Elle compte aujourd'hui plus de 12000 licenciés dans 9 Pays : France, Belgique, Suisse, Pologne, Finlande, Portugal, Italie, Espagne et Angleterre.

Pour le secteur France, la FEKM représente 85% des pratiquants, les 15% restants sont composés de plusieurs courants ou clubs indépendants.

 

krav maga paris coaching

Imrich Lichtenfeld (1910-1998), dit "Imi"

Fondateur du Krav Maga

Instructeur pour l'armée israélienne & civils

 

self défense paris

Richard Douieb (1956- )

Instructeur ceinture noire 6 ème DAN FEKM

Président de la Fédération Européenne de Krav Maga - Officiellement délégué par Imi

D'origine Tchécoslovaque, Imi était un sportif accompli dans plusieurs disciplines : natation, gymnastique, lutte et boxe. Dans le milieu des années 1930, la Tchécoslovaquie connaît une montée du fascisme et de l'anti-sémitisme. Il réunit autour de lui un groupe de jeunes athlètes, dont la mission était de protéger la communauté juive locale.

 

Son expérience, fruit des différences entre les combats de rue et les compétitions sportives, a fait émerger les premiers principes du Krav Maga. De par son action, il dut quitter Bratislava. Après une odyssée de deux ans, il rejoignit la légion Tchèque commandée alors par l'armée britannique où il servit en différents points du moyen orient.

 

En Palestine, il entra alors à la Haganah (organisation paramilitaire de la population juive) où il enseigna les techniques de base de la self-défense, puis continua ses activités au sein de Tsahal, l'armée israélienne. C'est à Tsahal, pendant vingt ans, qu'Imi perfectionne son système, tout en s'occupant de l'enseignement des instructeurs et des membres d'unités d'élite de l'armée.

 

Après s'être retiré du service actif, Imi adapte le Krav Maga aux besoins des civils (hommes, femmes, enfants...). Dès lors, sous l'impulsion de ses élèves, le Krav Maga se développe en Europe (1987) et aux Etats- Unis (1981).

 

Le système du Krav Maga développé par Imi est fondé sur des valeurs morales et humaines, qui soulignent l'importance de l'intégrité, de l'humilité et du respect d'autrui.

 

Richard, ceinture noire 6ème DAN de KRAV MAGA, développe le Krav Maga en Europe depuis 1987. Élève direct d'Imy Lichtenfeld, il est le président de la Fédération Européenne de KRAV MAGA (F.E.K.M) qu'il anime avec force et conviction.

 

C'est au sein de l'armée israélienne (notamment dans les commandos) que Richard a appris puis enseigné le KRAV MAGA.

 

Il est aujourd'hui considéré dans le monde des Arts Martiaux comme étant une référence mondiale de cette discipline. Référence qui lui a permis d'être formateur officiel et exclusif en self-défense au Groupe d'Intervention de la Gendarmerie Nationale (G.I.G.N) pendant 12 années.

 

Richard enseigne un Krav Maga complet (technique et combat), fondé sur les valeurs morales d'Imi Lichtenfeld.

 

Sous son impulsion le Krav Maga a été reconnu par le ministère français de la jeunesse et des sports en 2005 en intégrant la FFKDA. Organisation que tous les clubs FEKM ont quitté en 2011 afin de préserver l'authenticité et l'efficacité de notre discipline.

Aujourd'hui Richard Douieb se consacre de plus en plus à la formation des instructeurs de Krav Maga, aux stages qu'il anime, ainsi qu'à la gestion de la Fédération Européenne afin de passer le relais à la prochaine génération de moniteurs.

 

Retour en haut

 

PRATIQUANTS

Le Krav Maga pour tous : Un concept FEKM

Si le Krav Maga est notamment utilisé par les corps d'élite, il reste accessible à toutes les personnes souhaitant se défendre dans une logique d'efficacité et de simplicité. Initialement développé en Israel et au sein des différentes communautés juives de la diaspora, le Krav Maga est aujourd'hui une discipline à part entière, ouverte à tous.

Femmes, enfants, hommes : chacun pratique à son niveau et quelques fois avec des objectifs différents. Il est à noter que les civils qui bénéficient d'un entraînement régulier et qui progressent par notre système de ceintures, ont un niveau technique plus élevé que les pratiquants des forces policières

 

Il existe de ce fait 3 types de pratiquants :

 

LES PARTICULIERS/CIVILS : De 15 à...77 ans ! Femmes et hommes peuvent pratiquer le Krav Maga comme méthode complète de self-défense ou simplement sport de combat. La progression se fait par ceinture. Les femmes intègrent de plus en plus les clubs de la F.E.K.M-R.D., car séduites par le réalisme et la facilité du Krav Maga.

 

LES CORPORATIONS : Commerçants, Pompiers, Infirmiers, Personnel navigant aérien, Agents de comptoir,... Toutes ces professions qui impliquent un contact avec le public sont susceptibles d'être exposées à un danger physique. Pour celles-ci les formules de stages personnalisés de Krav Maga et/ou sécurité sont utiles, juste "au cas où".

 

LES PROFESSIONNELS : Armée, Services de sécurité, services de protection rapprochée, police, gendarmerie (dont le GIGN), etc... Si les techniques sont les mêmes que pour les particuliers, l'entraînement est plus poussé. Les techniques enseignées sont également militaires, anti-terroriste, etc... (programme technique à partir de la 2ème Darga).

 

Retour en haut